Actus

08/09/2014

Sebastien 47ieme à Royan

posté à 14h18

Sebastien, de retour de Royan avec une superbe performance,nous fait part de ses impressions sur sa course:

"Et bien à première vue je me disais que vu les conditions climatiques de l'an dernier ce serait que du bonheur autant et surtout sur la nat, que sur le vélo mais j'avais quand même conscience qu'avec la chaleur la course à pied serait beaucoup plus exigeante!!!
..…mais ça ce n'étais qu'à première vue!!!car à la natation le fait que ce soit plus calme à légèrement excité les ardeurs de tous ces triathlètes en furie qui avaient choisi l'intérieur comme moi et le rythme était franchement élevé.

Je suis parti aux avants postes malgré mon faible niveau et je sors de l'eau en 40 min donc assez déçu mais je n'avais pas beaucoup d'espoir car je n'ai pas franchement axé la prépa sur la nat en revanche j'étais hyper frais en enfourchant le vélo .

Connaissant parfaitement le parcours je m'étais fixé 36 de moyenne malgré l'exigence et les nombreuses relances mais un léger vent très déshydratant m'oblige à m'arrêter re-remplir mes gourdes ,car je connais bien mon corps et je sens très tôt qu'il ne va pas falloir déconner avec l'hydratation au risque que la lumière s'éteigne soudainement . J'enchaine des cycles de 5 à 10 km à 38/39 puis je débranche vraiment dans les bosses pour garder du jus et au final ça paye car je termine le vélo en 35,5 en remontant 211 places!!!

Au départ de la course à pied c'est assez hallucinant de constater la casse qui peut déjà y avoir, beaucoup d'athlètes sur le coté en train de vomir ou couchés qui n'arrivent plus à avancer ( 120 abandons ), je reste concentré car dans ces moments là on peux vite se laisser aspirer dans un very bad trip…. j'ai surtout l'impression de ne pas pouvoir enclencher comme je souhaiterais car dés que j'essaie de me mettre à 4'15" au kilo j'ai la cafetière qui s'emballe mais à priori je suis pas le seul car lionel qui m'as mis un tour à pied me double j'essaye de me relancer et en étant derrière lui je constate aussi qu'il à du mal alors étant donné que c'est mon coach ça me rassure un peu!!!lol .

Je gère bien mon effort et je n'hésite pas à m'arrêter à tous les ravitos pour manger et boire un peu car il fait très très chaud et les nombreux passages dans le sable nous coupent les jambes à chaque fois!!!!!et font monter le cardio!!!!j'avais prévu d'en garder sous la pédale pour les 5 derniers kilomètres et de ne plus me poser de questions au risque de m'écrouler et là les nombreux passages à vides pendant la prépa m'aident vraiment psychologiquement et avant d'entamer cette dernière partie ma petite famille qui m'attend impatiemment à l'arrivée me redonne un courage qui va me permette de terminer à 13,8 km/h sur les 5 derniers km me permettant de boucler en 01h34 le semi pour un temps total de 04h59.

Pour moi, le tri demande la même rigueur que dans le travail il faut bien s'auto-analyser, se fixer un objectif que l'on peut atteindre, se donner les moyens d'y parvenir et surtout avoir confiance en soi le jour j car il n'y à pas de hasard, que du travail, du plaisir, de la construction mental et au final la satisfaction d'atteindre son objectif…ou de s'en rapprocher jusqu'au prochain!!!
Seb Girard

Le coach Lionel Roye termine sur le podium, à une belle 3ième place.De bonne augure pour Hawai dans un mois.

 

Résultats


Autre news:
18/06/2017 : Trail de Trélissac - 17/06/2017
13/06/2017 : Triathlon de Bègles - 11/06/2017
07/06/2017 : Triathlon de Mimizan - 03&04/06/2017
29/05/2017 : Championnat d'Europe Aquathlon - 27/05/2017
29/05/2017 : Week-end triathlon - 27&28/05/2017
26/05/2017 : Entraînement vélo club - 21/05/2017
26/05/2017 : Triathlon de Saintes - 21/05/2017
15/05/2017 : Triathlon d'Agen - 14/05/2017
11/05/2017 : Triathlon de Lacanau - 07/05/2017
01/05/2017 : Triathlon Avenir Bergerac - 01/05/2017


» Consulter les archives

RSS



     

Conseil Départemental Dordogne

2

Tendances Éditions


CG Évènements


Biscotterie la Chantéracoise